En situation de handicap

Vous êtes salarié en situation de Handicap ? Découvrez tous nos conseils et services pour anticiper votre retraite.

Infographie_situation_handicap_paysage (1).svg

banniere-verticale-date.svg

Quand partir à la retraite ?

Si vous avez été en situation de handicap durant votre carrière professionnelle, vous pouvez bénéficier d’une retraite anticipée entre 55 ans et 62 ans sous certaines conditions :

  • Les durées d’assurance exigées (nombre de trimestres requis) sont déterminées en fonction de votre génération et du nombre de trimestres requis pour l’obtention du taux plein de retraite.
  • Ces durées d’assurance doivent être justifiées par un taux d’incapacité permanente d’au moins 50% (ou d’une situation comparable).

Votre date d’ouverture de droit à retraite anticipée correspondra au moment où toutes les conditions ci-dessus sont réunies.

Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter la réglementation : La retraite anticipée liée au handicap.

Guillemet_open.svgUn agent né en 1961 devra avoir travaillé au moins 22 années en situation de handicap pour bénéficier d’un départ en retraite anticipé à 59 ans. Guillemet_close.svg

Comment calculer le montant de ma retraite ?

Vous devez solliciter la CNIEG pour étudier vos droits de départ en retraite.
Nos conseillers pourront réaliser des estimations de pensions 3 ans avant votre date de départ, à partir de 52 ans au plus tôt. La complexité des situations individuelles ne permettent pas l’utilisation du simulateur de pension disponible sur notre site internet.
Les justificatifs à produire

Pour réaliser une estimation de vos droits, vous devez nous fournir des copies de l’ensemble des justificatifs en votre possession :

  • Vos notifications de décisions (COTOREP, CDAPH, MDPH ...).
  • Vos attestations de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur handicapé (RQTH) pour les périodes antérieures au 1er janvier 2016.
  • Vos attestations mentionnant votre taux supérieur ou égal à 50 % concernant les périodes depuis le 1er janvier 2016.
  • Vos cartes d’invalidité ou carte mobilité inclusion «mention invalidité» délivrée depuis le 1er janvier 2017

Vous pouvez nous transmettre vos documents par courrier à l'adresse suivante :

Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières
CS 60415 - 44204 Nantes Cedex 2

banniere-verticale-montant.svg

banniere-verticale-majoration.svg

Majoration de pension liée au handicap

Qui peut y prétendre ?

La majoration est attribuée aux personnes pouvant justifier d’un départ anticipé en retraite au titre du handicap.

Comment est-elle calculée ?

Il s’agit du tiers des trimestres IEG retenus comme cotisés en situation de handicap divisé par le nombre de trimestres IEG retenus comme cotisés (durée liquidéé IEG) au total.

Exemple de calcul pour un agent ayant travaillé «32 ans dans les IEG en situation de handicap» :

(1 /3 x 128 trimestres) / 128 trimestres = Taux de majoration handicap de 33.33%.

Ce taux de majoration handicap sera ensuite appliqué sur le taux de retraite de pension de retraite IEG de base (le taux de pension final ne pourra exéder le taux plein des IEG qui est de 75%). Cette majoration de pension est liée à votre situation personnelle, elle ne sera pas reportée sur les droits de réversion.

 

Serez vous soumis à une décôte ?

Votre pension sera exonérée de décote si vous partez en retraite dans le cadre du départ anticipé au titre du handicap.


Si vous ne remplissez pas les conditions de départ anticipé mais que vous détenez un taux de handicap d’au moins 50 % à la date d’effet de votre retraite, votre pension pourra également être calculée sans décote.

 

Connaissez-vous Handicap énergie ?

En savoir plus sur l'association...