étrangers.svg

​Vous résidez à l’étranger plus de 6 mois par an, ou vous l’envisagez ? 

Le versement de votre retraite est possible et maintenu à l’étranger, découvrez ici tous nos conseils pour comprendre vos droits et vos démarches.

Mes démarches

Vous devez nous signaler votre changement d’adresse ainsi que vos changements de coordonnées bancaires. 

Pour effectuer vos démarches, utilisez le service “Mes données personnelles” : Gérer mes coordonnées postales et bancaires.   

Ou bien nous envoyer ces informations par courrier :  

Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières 
CS 60415 - 44204 Nantes Cedex 2 

Il est important de nous préciser la date exacte de votre déménagement. 

Si vous percevez des retraites auprès d'autres organismes, vous devez également les informer.

Percevoir ma retraite à l'étranger

Auparavant, les organismes de retraite réalisaient annuellement une enquête auprès des retraités résidant à l’étranger pour maintenir le paiement de leur retraite (personnelle et/ou de réversion).

Désormais, pour simplifier vos démarches, l’enquête est uniquement réalisée par l’Info Retraite.

Ils vous demanderont de transmettre un seul certificat de vie pour l’ensemble de vos régimes de retraite depuis le service dédié sur le site www.info-retraite.fr

Le certificat de vie

Le certificat de vie (également appelé attestation d’existence) est à remplir par les autorités locales compétentes (mairie, ambassade ou consulat).   

Pour télécharger et envoyer votre certificat de vie, connectez-vous à votre compte personnel Info-Retraite et rendez-vous dans le service Ma retraite à l'étranger, rubrique "Mes paiements retraite". 

Si vous n’avez pas accès à internet, vous pouvez toujours renvoyer vos documents par voie postale à l’adresse suivante :
Centre de traitement certificat de vie, CS 13 999 ESVRES, 37 321 TOURS Cedex 9 – FRANCE

 

A noter :

Si vous ne renvoyez pas le document rempli dans les délais, le versement de votre retraite sera suspendu.
La CNIEG ne traite pas ces demandes, ce service est pris en charge par l'Info Retraite.

Déclarer mes revenus

Les retraités résidant à l’étranger sont soumis à la retenue à la source (recouvrement de l’impôt sur le revenu) selon la convention fiscale du pays de résidence. 

Chaque année, la CNIEG met à disposition sur votre espace personnel une attestation fiscale indiquant les informations nécessaires pour déclarer vos revenus.

Mes droits

La santé

Des accords de sécurité sociale signés entre la France et d'autres pays vous permettent de bénéficier de remboursement de soins de santé. 

Vous pouvez aussi souscrire à une assurance volontaire auprès de la Caisse des Français à l’Etranger (CFE) www.cfe.fr. Elle permet à l’assuré et ses ayants droit d’être remboursés des frais engagés à l’étranger. 

Consultez le site de la CAMIEG pour en savoir plus sur les cotisations assurance maladie.

Les prélèvements sociaux

Si vous êtes domicilié fiscalement hors de France, votre retraite ne sera pas soumise à la contribution sociale généralisée (CSG), à la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS), ni à la contribution de solidarité pour l’autonomie (Casa). 

En revanche vous serez soumis à la cotisation d'assurance maladie au taux actuel de 3.2% et à la cotisation CAMIEG (Caisse d’assurance maladie des industries électriques et gazières) au taux actuel de 2,01%.

Les avantages en nature

Le fait de résider hors du territoire français ne vous permet plus de bénéficier du tarif particulier.

Pour plus d’informations vous pouvez contacter l’ANGANE par email : angane@enedis-grdf.fr, seul organisme compétent pour la gestion du tarif particulier.