Si cet email ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne.

CNIEG
Retour à la version en ligne de la newsletter

La prestation complémentaire de réversion et le minimum de pension

La prestation complémentaire de réversion, égale à 4 % de la prestation de l’ouvrant droit décédé et le minimum de pension peuvent être attribués, sous condition de ressources, aux ayants droit titulaires d’une pension de réversion. L’ensemble des ressources (tous régimes confondus) de l’ayant droit ne doit pas dépasser un plafond de 19 988,80 euros bruts/an pour une personne seule et de 31 982,08 euros bruts/an pour un ménage, au 1er janvier 2015.

Principales ressources retenues :

  • Pensions vieillesse et invalidité ;
  • Indemnisations relatives à un accident du travail ou à une maladie professionnelle ;
  • Revenus professionnels (salaires, revenus des professions libérales, revenus de remplacement) ;
  • Revenus de placement et de patrimoine assujettis à la CSG.

 Si vous n’êtes pas déjà bénéficiaire de ces prestations et pensez pouvoir en bénéficier, nous vous invitons à nous adresser l’imprimé disponible sur notre site internet dans lespace « Pensionné », rubrique « Téléchargez vos formulaires » / « Envois via Mon compte » / « Vos déclarations de ressources » / « Complément de pension (minimum de pension / prestation complémentaire de réversion) ».

Attention ! Le bénéficiaire est tenu de signaler à la CNIEG toute modification de ses ressources, sous peine de remboursement des sommes indûment perçues.

Retour à la version en ligne de la newsletter